Madeleine Castaing

MADELEINE CASTAING
La libération de la décoration d’intérieur
Le destin de cette grande dame, qui révolutionna la décoration au XXème siècle, fut aussi singulier que les intérieurs qu’elle redécorait. Son futur mari, Marcellin Castaing, célèbre critique d’art et mécène de l’époque, l’ « enleva » à ses parents avant de l’épouser. Cet esthète raffiné, qui fut la grande passion de sa vie, ouvrit à Madeleine Castaing les portes d’un monde nouveau : celui de l’art contemporain. Aiguillonnée par les nombreux artistes qui entouraient le couple, comme Soutine, Modigliani ou Picasso, Madeleine Castaing développa un goût à la fois très sûr et parfaitement excentrique. Alors même que Paris était occupé, elle eut l’audace d’ouvrir sa propre boutique d’antiquités et de décoration, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Le succès fut fulgurant. Le Tout-Paris s’y bousculait.
En mêlant les styles et les ambiances, d’une façon très détonante, Madeleine Castaing libéra la décoration du carcan des conventions qui l’enserrait. Dans sa célèbre boutique, elle proposait des meubles en bambou, des tissus bayadères, des bibelots fantaisistes, des papiers peints exotiques et des imprimés léopards. Françoise Sagan, Yves Saint-Laurent et André Malraux comptèrent parmi ses nombreux clients, avec lesquels elle pouvait parfois vivre plusieurs jours durant. C’était le temps nécessaire selon elle pour réussir à traduire leurs émotions en décoration.
Madeleine Castaing a aussi donné son nom à une couleur, le « bleu Castaing », en accord profond avec son tempérament, intense et lumineux. C’est pour la salle de bains de sa gentilhommière de Lèves, près de Chartres, qu’elle dessina l’iconoclaste chaise Ballerine, rééditée par Louis Roitel.
Aujourd’hui encore, les arrangements de la « diva de la décoration » continuent d’inspirer des intérieurs réputés, comme ceux des salons de thé Ladurée.
Madeleine Castaing
CHAISE BALLERINE
« Je décore des maisons comme d’autres écrivent des poèmes »
Madeleine Castaing
Découvrez ses produits
Je décore des maisons
comme d’autres écrivent des poèmes
Madeleine Castaing
Personnaliser
Chaise Ballerine
by Madeleine Castaing